Maillot de Bain : Histoire et Morphologie

Article écrit et publié par : Véronique Perron Date : 1er juillet 2020

 »Et puis, ça fait bête d’être triste en maillot de bain » Amandine Dhée 

Cette citation est en fait le titre d’un livre écrit par cette auteure. Je dois vous avouer que je ne l’ai pas lu, mais son titre m’a interpellé. En lisant le petit résumé, j’ai pu me rendre compte que ce livre traitre d’émancipation. C’est un sujet que je trouve intéressant d’amener avec la belle saison de baignade qui débute en force. 

Durant l’été, nous sommes amenés à nous dévêtir en enfilant notre maillot de bain. Cependant, je suis consciente que cette situation tourne au cauchemar pour certaines. Il est vrai que la grande majorité des femmes vivent des changements dans leur corps au fil des années et que cela a pour effet de modifier notre silhouette. Ces changements amènent donc parfois plus de complexité pour le port du maillot de bain. L’acceptation du nouveau corps est parfois difficile à atteindre et se dévoiler des parties de son corps devient insécurisant. Pourquoi ?? Parce que nous les femmes nous portons un auto-jugement très sévère sur notre corps. Il faut donc se rappeler que le corps parfait n’existe pas… 

Par contre, le maillot de bain parfait pour toi, lui, il peut exister ! En tenant compte de ta morphologie et de tes atouts, il est possible de trouver LE costume qui te mettra en valeur. C’est comme pour les vêtements, il faut trouver celui qui donnera l’accent sur la partie du corps la plus fine.  

Mais, avant de vous donner les astuces pour trouver son maillot selon sa morphologie, voici un petit brin d’histoire. Histoire qui est aussi synonyme d’émancipation de la femme. 

Son Histoire 

C’est aux alentours de l’année 1850 que l’on peut apercevoir la première version du maillot de bain féminin. Alors que les aristocrates français commencent à envahir les plages, les femmes doivent porter un ensemble de six pièces pour afin d’avoir le droit d’aller se rafraîchir dans l’eau. Ces six pièces (pantalon aux genoux, chemise large à manches courtes, ceinture, bonnet sans oublier bas et souliers) sont créées afin que le corps de la femme ne soit pas révélé. Imagine la lourdeur une fois toute mouillée ! 

C’est en 1920 que le maillot une pièce de Carl Jantzen apparaît. Cependant, il fallait bien faire attention de respecter les limites de longueur sous peine de se faire expulser des plages par la police des mœurs. Cependant, en 1936, il commence à raccourcir un peu. On voit même les deux pièces, qui couvre le ventre et la poitrine apparaître.  

La révolution a lieu en 1946 alors que le créateur Louis Réard fait exploser une ‘’bombe’’. En effet, il présente le premier BIKINI. Ce nom a été choisi pour faire référence à l’essai nucléaire qui a eu lieu sur l’atoll du même nom. Malheureusement, il fût rejeté et même interdit dans certains pays.  

Il faudra donc attendre aux années 70 pour le revoir faire surface. Les femmes de cette époque désiraient reprendre le contrôle de leur corps et de s’émanciper. Elles ne veulent plus laisser les hommes dirigés et décider ce qu’elles doivent ou ne doivent pas faire. Elles veulent se libérer d’eux.  

Grâce à ces femmes, il est aujourd’hui banal de porter le fameux bikini. Le scandale qu’il suscitait a laissé place à une femme libérée.  

Voilà pourquoi je crois qu’il est important de porter son maillot avec fierté. Des femmes se sont battues pour que nous en arrivions où nous en sommes maintenant.  

Alors pour être fière et belle dans ton costume de bain, il faut savoir l’adapter à ta morphologie. Voici comment le faire en fonction de cette dernière. 

Choisir selon ta morphologie 

Morphologie en V : 

Comme la femme qui a cette morphologie a les épaules plus larges que les hanches, il faut donc mettre l’emphase sur le bas du corps pour se mettre en valeur. Voici ce qui est à privilégier : 

Pour les culottes : les couleurs vives ou pâles ; les motifs (spécialement les rayures horizontales pour donner du volume aux hanches) ; avec des volants et/ou une jupe ;  culottes échancrées et qui arrivent à la ligne des hanches.   

Pour les hauts : les couleurs neutres ; l’uni ; sans bretelles, avec bretelles fines et licou pour affiner les épaules. 

Pour les une-pièces : avec le haut uni et le bas à motifs ; avec détail aux hanches.  

Morphologie en I :  

Comme la femme qui a cette morphologie est plutôt filiformes avec peu de courbes, il faudra donner du volume à la silhouette pour la mettre en valeur. Voici ce qui est à privilégier : 

Pour les culottes : les couleurs vives ; les motifs ; avec cordons au niveau des hanches ; avec des volants et/ou jupe ;  

Pour les hauts : avec des volants, avec push-up (donner du volume à la poitrine) ; sans bretelles ; licou ; haut sport.

Pour les une-pièces : les couleurs vives ; avec motifs ; haut avec push-up. 

Morphologie en A : 

Comme la femme qui a cette morphologie a les hanches plus fortes avec une taille et des épaules plus fines. Il faudra alors donner l’accent sur le haut du corps pour se mettre en valeur. Voici ce qui est à privilégier :  

Pour les culottes :  les couleurs neutres ; l’uni ; échancrées. 

Pour les hauts : les couleurs vives ou pâles ; les motifs ; les volants ; à triangles ; les push-ups ; sans bretelles ; licou ; à bretelles uniques ; à épaules dénudées. 

Pour les une-pièces : Avec décoration dans le haut ; uni dans le bas et motifs dans le haut. 

Morphologie en X : 

Comme la femme qui a cette morphologie a les épaules et les hanches bien équilibrées et une taille fine, elle pourra s’amuser avec ces maillots de bain. Malgré tout, pour ne pas tomber dans l’exagération, il y a des règles à suivre. Voici donc ce qui est à privilégier : 

Pour les culottes : culottes coordonnées avec le haut (ça souligne encore plus la forme sablier du corps) ; échancrées à taille basse.  

Pour les hauts : avoir un bon soutien (car elle a aussi une poitrine généreuse) ; à encolure en cœur ou en V ; les bustiers. 

Pour les une-pièces : couleurs vives et unies.  

Morphologie en H : 

Comme la femme qui a cette morphologie a une taille peu définie et une bonne ossature, il faudra mettre l’emphase sur la taille pour la mettre en valeur. Voici ce qui est à privilégier : 

Pour les culottes : échancrées au niveau des hanches (si possible avec boucles sur le côté) ; couleurs contrastantes avec celle du haut ; avec des motifs très marqués tel que la rayure horizontale. 

Pour les hauts : couleurs contrastantes avec celle de la culotte ; encolure en cœur ; licou ; bretelles fines. 

Pour les une-pièces : drapées sur le côté au niveau de la taille ; avec décoration au niveau de la taille (pour la creuser).  

Morphologie en O : 

Comme la femme qui a cette morphologie a une taille plus arrondie, il faudra mettre en valeur du corps. Voici ce qui est à privilégier : 

Pour les culottes : taille haute et/ou garçonne. 

Pour les hauts : avec un bon soutien ; bretelles larges ; encolure en V ; encolure en cœur. 

Pour les une-pièces : avec drapé à la taille ; avec maintien au niveau de l’abdomen.  

J’ai deux derniers conseils et ils sont simples. Tout d’abord, pour le magasinage qui peu parfois s’avérer difficile, je te conseille de suivre les mêmes règles que pour l’achat d’un soutien-gorge (voir mon blogue Les 7 astuces pour bien magasiner ses soutiens-gorge). En suivant ces petites règles de base, l’expérience de magasinage sera beaucoup plus agréable.  

Ensuite, je vous conseille aussi de miser sur un bon budget. De cette façon la qualité sera meilleure et renverra une belle image. Il ne faut pas voir ça comme une dépense, mais plutôt comme un investissement (voir blogue Le Prix vs La Qualité). En effet, avec un maillot d’environ 100 à 120$, la qualité sera au rendez-vous ce qui fait qu’il te durera plus longtemps. Honnêtement, qui n’aime pas avoir des vêtements durables ?  

Voilà !! Je te souhaite maintenant un bon magasinage et surtout une bonne saison de baignade!