Les 10 trucs pour bien entretenir ses vêtements

Écrit et publié par: Véronique Perron Date: 1er février 2020

«Prends soin de tes vêtements comme tu aimerais que l’on prenne soin de toi» Véro Perron

Pour moi, l’amour n’est pas seulement réservé aux êtres vivants. En effet, il m’arrive régulièrement de tomber en amour…avec de vêtements, des chaussures, des sacs à main, des accessoires etc. Quand j’achète un nouveau morceau de linge, c’est comme si je signais un contrat de mariage avec lui. Je m’engage, pour le meilleur et pour le pire, à prendre soin de celui-ci afin que notre relation soit la plus longue possible. On peut même dire que je suis polygame, car j’entretiens des relations avec un bon lot de fringues. Je sais que cela peut te sembler bizarre, mais j’aime le sentiment de confiance qu’ils me donnent en retour. Ils ont le pouvoir de faire ressortir ma personnalité tout en me faisant sentir belle. La moindre des choses est de leur rendre la pareille. Ne t’inquiète pas, je ne suis pas déréglée. Jamais cet amour ne sera aussi important que celui que je porte à mon mari et mes enfants.

C’est un genre d’amour que je te souhaite avec tes vêtements. Cependant, pour que votre relation soit durable, il faut savoir prendre bien soin d’eux. Mon premier conseil est sans aucun doute que pour en prendre soin, il faut respecter les étiquettes d’entretien de ce dernier. Je sais que ce n’est pas facile. Avec une vie bien remplie, suivre les instructions de lavage devient plutôt secondaire. En tant que styliste, il est de mon devoir de t’avertir. Par contre, j’ai quelques trucs pour toi afin de faciliter cette tâche et de garder tes vêtements plus longtemps.

1. Pré-traitement des taches :

Je ne sais pas si tu es comme moi, mais je suis un peu gaffeuse, en plus d’avoir des enfants qui ne font pas trop attention. Donc, il m’arrive souvent d’avoir des taches sur mon linge. Dans ces cas, la première chose à faire est d’agir avec rapidité pour la traiter. Lorsque je suis à la maison, je ne perds pas de temps, j’applique le traitement sur le champ et laisse agir. Comme je ne suis pas tout le temps à la maison, je traîne avec moi dans mon sac à main un ‘’Tide-to-go’’ pour les incidents qui pourraient se produire. De cette façon, je peux agir dès que l’incident se produit. Si tu attends trop longtemps, la tache pourrait s’incruster et tu auras alors beaucoup de difficulté voire impossible de la faire partir.

2. Séparer les vêtements :

Il est d’une importance capitale de séparer ses vêtements avant de commencer une brassée. Tu dois donc faire plusieurs piles, dont des piles en fonction de la couleur : une pour les vêtements foncés, une pour les couleurs pâles et une pour le blanc. Quant aux vêtements multicolores et/de couleur vives, ils doivent être rallié à la pile de foncée. Par le passé, il m’est déjà arrivé de ne pas faire ce tri. Avec le temps les vêtements blancs ont fini par prendre une teinte grisâtre…pas très joli!

Ensuite, je te conseille de séparer aussi tes morceaux délicats des plus robustes. Donc, le plus souvent, je fais une pile pour les jeans, pantalons et certains de mes hauts. Ensuite, j’en fait une pour mes morceaux préférés et délicats (hauts, robes, jupes etc.

3. Préparer les vêtements :

Outre les piles, tu dois retourner tous tes vêtements à l’envers avant de les mettre dans la laveuse. Non seulement, cette action permet de préserver la couleur. De plus le mouvement de frottement de la laveuse est la cause du boulochage. De cette façon, les bouloches seront à l’intérieur et non à l’extérieur.

Défais tous les tours de manches et de pantalons. Ainsi, tu évites que les plis restent définitivement.

Ensuite, ferme les boutons, fermetures éclairs, velcros etc. Cela évite les accros et de ‘’maganer’’ ses fringues.

Pour terminer, prends le temps de vider les poches. Une amie a moi à déjà oublié de la faire et un stylo y était caché. Il a brisé et coulé sur sa belle blouse blanche. Tu n’as pas envie que ça t’arrive à toi aussi

4. Laver à cycle délicat :

Je te parlais dans le point #2 de séparer les vêtements délicats pour ne pas qu’il s’abîme dans la laveuse. De mon côté, pour ne plus avoir de casse-tête, je lave tous mes vêtements qui vont à la laveuse (certains doivent être nettoyé à sec) au cycle délicat. La partie de l’essorage n’est alors pas à son maximum afin de diminuer la friction entre les morceaux. S’il tu as des vêtements vraiment plus délicats, utilise un filet de lavage. Il permet lui aussi de réduire les frottements.

Les seuls que je lave au cycle régulier sont mes jeans et vestes en jeans. Ils sont plus robustes et ils ont besoin d’un bon essorage avant de sortir de la laveuse pour ne pas qu’ils soient gorgés d’eau.

5. Laver à l’eau froide :

Une autre occasion pour ne pas se casser la tête, lave tous tes vêtements à l’eau froide. Plusieurs autres raisons y sont liées :

  • L’eau chaude ancre les taches et il est donc plus possible de les faire partir par la suite. L’eau froide quant à elle aide à les éliminer.
  • L’eau chaude décolore alors que l’eau froide préserve la couleur.
  • Par soucis d’économie et d’énergie, l’eau froide est moins dispendieuse. En plus, rien de plus plate que d’arriver pour prendre sa douche après une brassée et qu’il n’y a plus d’eau chaude.
  • L’eau chaude peut aussi faire rétrécir les vêtements, ce que l’eau froide ne fait pas.

6. Fixer les couleurs foncées :

Ça t’es surement déjà arrivé de porter ton nouveau jeans foncé sans l’avoir lavé…pour te rendre compte que tes sous-vêtements blancs sont maintenant bleus pâles ?!

Voici alors mon truc pour les couleurs foncées : Lors des premiers lavages d’un nouveau morceau, je choisis le cycle délicat à l’eau froide. Ensuite, j’ajoute dans le réservoir à savon un bouchon de vinaigre en plus de mon savon. Le vinaigre est un excellent agent qui aide à fixer et préserver la couleur.

7. Éviter de trop laver :

Comme tu le sais maintenant, le lavage et ses frottements répétitifs peuvent abîmés ton linge. Donc, lorsque tu as porté peu longtemps un morceau, qu’il n’est pas sale ou que tu n’as pas eu chaud dedans, raccroche-le sur son support. Il ne faut pas trop aseptisé, ils sont capables d’en prendre.  Par exemple, je porte un pantalon 2 à 3 fois avant de lui faire subir un lavage.

8. Le séchage :

Comme l’eau chaude abîme les couleurs, alors imagine ce que la chaleur peut leur faire. En effet, lorsque l’on met ses vêtements dans la sécheuse, cela équivaut à les faire ‘’cuire’’. Ce qui n’est vraiment pas suggéré pour les vêtements extensibles. Cela enlève l’élasticité et brise les fibres du tissu.

Essaye donc d’éviter de mettre ton linge à la sécheuse. Il serait préférable d’utiliser un support de séchage sur lequel tu pourras tous les étaler. En séchant à l’air libre, tu évites de les abîmer prématurément.  C’est peut-être plus long, mais ils resteront beaux plus longtemps.

9. Enlever les peluches :

On ne se la cachera pas, ce sont les frottements répétés qui causent le boulochage. Et entre nous, ces petites peluches indésirables trahissent grandement l’âge du vêtement. Pour remédier à cette situation, je te conseille fortement d’utiliser un rasoir anti-peluches. Il s’agit d’un petit appareil électrique conçu spécialement pour les éliminer. Il y en a aussi qui utilise carrément un rasoir de type ‘’BIC’’.

Cependant, lors de l’utilisation de n’importe lequel des deux outils, bien faire attention de ne passer celui-ci trop près. C’est comme sur la peau, lorsque l’on rase de trop près il y a de fortes chances que ça coupe. Ce serait dommage qu’en voulant rafraichir que tu scrappes ton morceau.

Tu verras, une fois le boulochage éliminer, tu auras l’impression que ton haut préféré est comme neuf

10. Repasser :

On va se le dire, un vêtement, même s’il a coûté cher, s’il est fripé tu n’auras aucunement l’air élégante. Tu auras plutôt l’air négligé. Il est donc primordial de les repasser. Le fer à repasser a le pouvoir de scellé les fibres ensemble, donc allonge le temps avant que les frottements provoquent le boulochage.

Je ne sais pas si c’est ton cas, mais je déteste le fer à repasser. J’ai d’ailleurs déjà ‘’ scrappé’’ quelques morceaux en les brûlant. Il faut donc faire bien attention à celui-ci, car ce en sont pas tous les vêtements qui peuvent le prendre.

 C’est pour cette raison que je préfère de loin le steamer. Comme cet appareil n’est pas appliqué directement sur les vêtements, il est très peu probable que tu les abîmes. Comme son débit de vapeur est plus puissant que le fer à repasser, cela le rend plus facile d’utilisation. On accroche le morceau sur le support, on passe le défroisseur et le tour est joué. Honnêtement, je ne pourrai plus m’en passer.

Je sais que tu dois te dire que ça fait beaucoup d’étapes et que c’est un peu compliqué. Ce l’est peut-être, mais ces petits trucs simplifiés devraient t’aider à alléger cette tâche. De plus, à force de répéter cette routine, avec le temps, cela deviendra une seconde nature.

L’entretien est la base de toute bonne relation. Si tu en prends bien soin, tes vêtements t’en seront très reconnaissant. Ils te feront sentir comme la femme merveilleuse que tu es. Ce sera du donnant-donnant!

Pour l’amour de nos vêtements,

Véro xox

Tu as besoin de nouveaux vêtements, car les tiens sont défraîchis? Inscris-toi à la consultation GRATUITE!