Le sac à main

Article écrit et publié par: Véronique Perron date: 1er mars 2020

Le sac à main fait rêver bien des femmes, alors que pour d’autres c’est tout simplement un outil de transport comme un autre. Bien que ceux de grands designers sont aujourd’hui objet de convoitise, il n’en a pas toujours été ainsi. En effet, il a une histoire qui ne date pas d’hier. De plus, il existe plusieurs modèles sur le marché pour s’adapter aux différents style et besoin de la garde-robe féminine. Savais-tu qu’en plus, il faut choisir son sac en fonction de sa morphologie? Il y a de quoi s’y perdre…Alors voici comment tu peux t’y retrouver.

Son histoire

Le sac à main, tu dois bien t’en douter, ne date pas d’hier. Aujourd’hui rendu objet de rêve pour certaines, il en était bien différent autrefois.

Il faut donc retourner à l’Antiquité pour voir les premiers spécimens apparaître. En effet, au départ, il était utilisé par les esclaves de cette époque pour transporter les trucs de leurs maîtres. Tout d’abord conçu en poils de bête, il était associé au plus bas niveau de la société. Il était loin d’être l’accessoire glamour tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Ensuite au Moyen Âge, il est plus utilisé surtout par les voyageurs pour transporter leur nourriture ainsi que par les travailleurs pour y mettre leurs outils. De plus l’utilité dont on en fait aujourd’hui est dûe aux Écclésiatiques de cette ère qui s’en servaient pour y mettre leur pièce de monnaie. Ils utilisaient ainsi un sac en tissus qu’ils nouaient autour de la taille. Peut-on dire que c’est l’ancêtre du sac banane?

À la Renaissance, la mode des tissus bouffants crée des vêtements avec des poches qui sont dissimulées. Donc, à cette époque le sac était moins utilisé. Lorsqu’il était utilisé, il n’était pas à la vue de tous. En effet, il restait discret puisqu’il était caché encore une fois dans les poches sous des étoffes de tissus.

Il faut attendre au 18e siècle pour le voir faire un grand retour puisque le style vestimentaire prennent une nouvelle tangente avec la disparition des tissus bouffants. On recommence alors à le raccrocher à la taille. Les gens commencent à le traiter en accessoire mode en créant de la fantaisie; ils y a accrochent des accessoires et de la décoration tel que des bijoux. On commence donc à voir que le sac peut determiné sa classe sociale.

Le style vestimentaire change encore en entrant dans le 19e siècle. Les robes sont plus ajustées à la taille. On aime agencer son sac avec sa tenue. Dès lors, on peut voir que le sac prend toutes sortes de formes et de couleurs différentes. Il devient de plus en plus utilie pour montrer le statue social auquel on appartient. C’est d’ailleurs à cette même époque que Louis Vuitton, marque encore très prisé de nos jours, design et sort une collection de sacs pour les bourgeois.

Avec le temps, le sac à main sert à transporter de plus en plus de trucs autres que notre monnaie et le maquillage. Si je pense à la mienne, je peux même dire qui j’y range une grande partie de ma vie…malheur à moi si je le perds.

Les modèles 

Maintenant pour bien choisir sa sacoche, il faut aussi savoir quels sont nos besoins et quel type répond à celui-ci. Voici donc les six modèles les plus populaires que l’on peut trouver sur le marché  et leur brève description:

Le Messager :

Son nom en dit bien long sur ces origines. En effet, se sac est inspiré des grands sacs qu’utilisaient les facteurs autrefois. Il est caractérisé par son rabat qui se referme. Certain designer utilise ce rabat pour y mettre leur logo. Il est très pratique avec tant avec son côté refermable qu’avec le fait qu’il a une bandoulière. Grâce à celle-ci, il peut être porter à l’épaule, dans le creux du coude ou en  »cross-body »

Le Hobo (type de fourre-tout) :

Souvent faire de cuir souple, il est le roi du sac à bandoulière. Comme il est profond, il permet d’y ranger un large inventaire de marchandise. Son inconvénient est qu’il n’a pas de division à l’intérieur, donc tout y est mis de façon pêle-mêle. Par contre, comme ce sac est souple avec une grande ganse, il est sans aucun doute le plus confortable à transporter.

Le sac Seau :

Ce sac de forme bulbeuse permet d’y entasser beaucoup d’items malgré sa petite taille. Se sac a la particularité de se fermer à l’aide d’un ou deux cordons coulissants. Comme il est muni d’une seule ganse, il est facile de le porter en bandoulière (cross-body).

Le sac à dos :

Avec le mode de vie actif que nous avons, il est de plus en plus populaire. D’ailleurs beaucoup de designer l’on adapter afin de le rendre plus élégant (souvent en cuir ou imitation cuir). Son côté pratique avec les deux bretelles pour porter au dos est ce qui le rend plus prisé de nos jours, ça le rend moins encombrant.

Le sac Lady :

C’est sans aucun doute le plus chic et le plus féminin de tous. Il est élégant par sa forme structurée (tant à l’extérieur qu’à l’intérieur). Il est aussi muni de deux anses (style poignée) en plus d’une bandoulière. On peut donc le transporter de la façon que l’on préfère(à la main, au creux du coude ou en cross-body). Il a le format idéal, car il n’est pas trop gros ni trop petit.

La Pochette :

De forme rectangulaire et de petit format, il est le sac idéal pour vous accompagner lors de soirée mondaine. Son rangement est très limité : cartes, téléphone et rouges à lèvres sont souvent les seuls objets qui y rentrent. Il n’est donc pas pratique à utilisé dans son quotidien, mais idéal pour une soirée où l’on veut voyager léger.

À chaque morphologie son sac :

Tout d’abord, bien important, peu importe sa morphologie, il faut choisir son sac en proportion de son poids. Femme menue = petit sac…et ainsi de suite.

Morphologie en V :

Comme c’est le bas du corps qu’il faut mettre en valeur, il est préférable de choisir un sac qui arrive à la hauteur des hanches. Le sac fourre-tout ou le sac de style cross-body est idéal pour cette silhouette.

Morphologie en I :

Comme il faut y aller avec proportions, il faut opter pour un sac léger et délicat tant dans les détails que dans son format pour ce type de morphologie. L’idéal est de le porter près du corps (hanches ou poitrine) afin de donner du volume et un effet de courbe à cette silhouette.

Morphologie en A :

Il faut créer l’effet contraire de la morphologie en V. Donc, on oublie tout ce qui arrive à la hauteur des hanches. C’est le haut du corps qu’il faut alors mettre en valeur. Pour obtenir cet effet, le sac à main de style sac à dos est tout indiqué. Le sac à main accroché à l’épaule qui arrive tout juste sous le bras est aussi une excellente option.

Morphologie en X :

Comme cette silhouette est bien équilibrée, il est donc possible de s’amuser avec les sacs à main en fonction de ses préférences et de ses besoins. Par contre, il faut toujours tenir compte de mon premier conseil ; Choisir un sac qui sera en proportion avec son poids ainsi que de sa taille.

Morphologie en H :

Afin de féminiser cette morphologie qui paraît carré, il serait préférable de choisir un sac au forme arrondie tel que le sac Seau ou le fourre-tout. Au niveau du positionnement, il n’y a pas vraiment de restrictions. Il peut être porté tant aux hanches qu’à la poitrine ce qui aura pour effet d’affiner la taille.

Morphologie en O :

Encore une fois, il faut y aller en proportion avec la morphologie. Ensuite, il faut déterminer l’endroit du corps qui doit être mis en valeur : les hanches ou les épaules. Dans le cas où les épaules sont plus larges, il faut se référer à la morphologie en V. Si, au contraire, ce sont les hanches, il faut alors se fier aux règles de la morphologie en A.

Le sac à main est un de mes accessoires préférés. J’aime bien en avoir de plusieurs couleurs afin de l’adapter et de créer des ensembles amusants et colorés (malgré tout, ma collection est quand même limité!). Cependant, si ton expérience avec celui-ci est limité, je te conseil de commencer avec un sac noir. Il est intemporel et classique. De plus, si tu l’as choisi de qualité, il pourra te servir durant plusieurs années.

Je dois aussi avouer que je fait partie des femmes qui rêvent de l’ultime sac à main, celui qui est hors de prix. Depuis le début de ma vie de jeune femme, le sac Chanel est dans mes rêves les plus fous. Qui sait, peut-être un jour…

Véro xox

Tu as encore ton sac à couches en guise de sac à main? Inscris-toi à la consultation Gratuite pour recevoir des conseils!